Monte Albán : la capitale des Zapotèques de Oaxaca

La place principale de Monte Alban pendant la saison sèche, Oaxaca, Mexique
La place principale de Monte Alban pendant la saison sèche, Oaxaca, Mexique

Le site archéologique incontournable, lorsque vous visitez l'état de Oaxaca au Mexique, est Monte Albán, la capitale préhispanique Zapotèque et troisième site par sa superficie du Mexique.

emmanuelle guyon bijoux en argent
La place principale de Monte Alban pendant la saison sèche, Oaxaca, Mexique
La place principale de Monte Alban pendant la saison sèche, Oaxaca, Mexique

Comment aller à Monte Albán

Pour se rendre à Monte Albán, il y a principalement deux solutions :

Vous pouvez prendre le bus devant le terminal second classe de Oaxaca qui indique "Colonia Monte Albán". Celui-ci est le plus économique, mais il vous laisse à environ 1 km du site archéologique.

La seconde solution est de prendre un des minibus dont les agences sont regroupées dans la rue Mina. Il en coûte entre 30 et 40 pesos l'aller-retour à Monte Albán.

Pour ma part, j'utilise le transport de l'hôtel Rivera Del Angel (Plan). Ce n'est pas le plus économique, mais ce sont eux qui vous laissent le plus de temps sur le site.

C'est une question essentielle que vous devez poser à la compagnie de transport. Il faut compter environ 2 heures de visite sur le site de Monte Albán, dépendant bien sûr du guide et de l'intérêt de chacun pour le site archéologique.

Le transporteur inclut l'aller-retour et vous donne généralement un temps sur le site. Faites attention à ce que celui-ci soit suffisant pour visiter le site, le musée et flâner dans les boutiques souvenirs. Bien souvent, si vous décidez de rester plus longtemps, on vous fera payer le retour en supplément.

Localisation de Monte Albán dans les vallées centrales de Oaxaca, Mexique
Localisation de Monte Albán dans les vallées centrales de Oaxaca, Mexique

Localisation de Monte Albán

Le site archéologique de Monte Albán est localisé sur une montagne, au centre des trois vallées formant les vallées centrales de Oaxaca.

Il s'agit d'une position certainement stratégique qui explique le développement de la ville sacrée des Zapotèques. Cette élévation de 400 mètres, au-dessus du niveau de la vallée, est comme un point de ralliement : au nord, on trouve la vallée d'Etla, au sud, la grande vallée et à l'ouest la vallée de Tlacolula.

C'est au pied de cette montagne sacrée que fut construite la ville coloniale de Oaxaca de Juarez. A l'heure actuelle, nous n'avons que peu de traces d'occupation du secteur à l'époque préhispanique. Lors de travaux, on retrouve principalement des restes coloniaux.

La seule exception connue serait sous l'ex-couvent San Pablo où on a pu distinguer des structures préhispaniques de la période Postclassique et de la période Préclassique. Il s'agit de la plus vieille trace d'occupation rencontrée dans la ville de Oaxaca de Juarez.

Le choix de cette montagne pour la construction de la capitale Zapotèque a fait couler beaucoup d'encre, et cela risque de continuer encore longtemps.

On a longtemps considéré qu'il s'agissait de la pire option, impropre à l'installation humaine. Monte Albán, situé à environ 400 mètres d'altitude au-dessus de la vallée, offre peu de surface cultivable et encore moins d'eau. Ceci formait donc un énorme handicap pour fonder une capitale.

Ces considérations sont la base des réflexions et considérations sur la fondation de la capitale Zapotèque de Monte Albán.

Cependant, des études botaniques récentes ont montré des restes de maïs qui ont été très probablement cultivés à Monte Albán, permettant de relativiser fortement le débat.

La place principale de Monte Albán, la capitale des Zapotèques
La place principale de Monte Albán, la capitale des Zapotèques

Etymologie de Monte Albán

L'origine du nom de Monte Albán est lui aussi toujours en discussion, et le problème n'est pas prêt de se résoudre puisque le site était abandonné à l'arrivée des Espagnols et qu'il est désormais impossible de connaître son nom exact.

On entend vraiment de tout dans le but d'expliquer son origine : en premier lieu, pour le nom actuel, "Monte Albán".

Selon Alfonso Caso, premier archéologue à travailler le site mexicain, son nom viendrait d'un soldat espagnol, propriétaire de ces terres, nommé MonteAlbán.

Une autre version rapproche le nom de l'arbre nommé Casahuate. Ses fleurs blanches sont sensées couvrir la montagne en période sèche. Le nom dériverait de "Monte" pour mont et "Albar" de Blanc.

La place principale de Monte Albán, la capitale des Zapotèques
La place principale de Monte Albán, la capitale des Zapotèques

Une autre version situe l'origine dans une relation avec le Colloredo di Monte Albano en Italie… allez savoir pourquoi…

Toujours est-il qu'on lui attribue aussi le nom Zapotèque de Danibaan, que l'on trouve aussi écrit Daniva, qui signifie "Montagne Sacrée".

En langue Mixtèque, le site se nommerait Yucucuy ou "mont vert". Mais rien ne garantie que ces noms soient les originaux.

emmanuelle guyon bijoux en argent
Plan de la zone archéologique de Monte Albán, Oaxaca, Mexique
Plan de la zone archéologique de Monte Albán, Oaxaca, Mexique

La fondation de Monte Albán

La création de la capitale Monte Albán durant la période Préclassique (environ 500 avant J.C) est donc encore au centre de beaucoup de débats.

Je ne citerai ici que les principales afin d'expliquer le débat archéologique sur cette partie de l'histoire Zapotèque.

Le premier courant considère principalement, comme base, la localisation de la capitale Monte Albán, dans ce lieu isolé et aride.

On trouve deux grandes idées : la première veut que les différents dirigeants des villes Zapotèques de la vallée de Oaxaca aient choisi un site neutre de rencontre, n'appartenant à aucun belligérant, pour fonder tout d'abord un conseil et consolider leur pouvoir. Pour ma part, j'ai du mal à comprendre pourquoi de grands dirigeants se réunissent pour diviser leur pouvoir ?

Dans le même ordre d'idée, certains proposent que ce soit les dirigeants Zapotèques les plus faibles qui se seraient regroupés en ce lieu pour pouvoir s'opposer aux autres cités. Pourquoi les a-t-on laissé faire…

emmanuelle guyon bijoux en argent
Les Danzantes de Monte Albán sont parmis les plus vieilles sculptures du site, Oaxaca, Mexique
Les Danzantes de Monte Albán sont parmis les plus vieilles sculptures du site, Oaxaca, Mexique

La seconde théorie sur la fondation de Monte Albán est pour moi plus convaincante. Elle fait référence à un mythe très courant dans la culture mexicaine préhispanique : il s'agit du concept de "la Montagne Sacrée" ou "d'abondance".

Actuellement, beaucoup de villages de Oaxaca ont un sommet de montagne sacrée où la population monte encore pour des rites de fertilité et agraires.

On peut citer comme exemple la montagne appelée Cerro Danush associée au village de Macuilxochitl. C'est aussi un motif récurant dans l'iconographie des cultures mexicaines préhispaniques.

Il est probable que le site Zapotèque de Monte Albán fut l'une de ces montagnes sacrées, au moins à ses débuts, lors du Préclassique (à partir de 500 avant J.C.).

Peinture murale de Teotihuacan représentant une montagne Sacrée
Peinture murale de Teotihuacan représentant une montagne Sacrée

Peut-être pour sa situation géographique clef et la réussite des offrandes aux dieux qui y étaient réalisées, Monte Albán aurait eu un grand succès, justifiant la construction croissante d'édifices religieux. Peu à Peu, le centre religieux Zapotèque aurait acquis une dimension politique, centralisant le pouvoir et l'autorité.

La théorie semble pouvoir être confirmée par le lien entre les astres et les premiers édifices construits à Monte Albán par les Zapotèques. Certains édifices devaient servir à définir les saisons ou les périodes liées aux différentes étapes agricoles.

emmanuelle guyon bijoux en argent
Le jaguar, symbole de l’élite de la société Zapotèque de Oaxaca, Mexique
Le jaguar, symbole de l’élite de la société Zapotèque de Oaxaca, Mexique

Histoire de Monte Albán

C'est donc autour de 500 avant J.C que débute l'histoire de Monte Albán, la future capitale Zapotèque. Jusqu'à environ 300 avant J.C., il s'agit d'une ville similaire aux autres de l'époque, tel que Dainzú, Tomaltepec, Yagul

C'est à partir de 300 avant J.C que Monte Albán débute son expansion militaire, qui est surtout marquée au cours de la phase Niza de la chronologie Zapotèque. C'est ce que traduit particulièrement l'Edifice J de la place de Monte Albán que vous verrez lors de votre visite.

Durant la phase Niza, on estime la population Zapotèque de Monte Albán à environ 17000 habitants. C'est aussi durant cette époque que Monte Albán tisse des liens avec Teotihuacan, où l'on retrouve un quartier Zapotèque.

Durant la phase Pitao (400-600), la première étape de la période Classique, on note le lien le plus fort avec Teotihuacan. Certains pensent même que Monte Albán a pu être dirigé par l'élite de Teotihuacan.

Ce qui est évident, c'est un fort ralentissement des constructions pendant cette période, et il semble que la population se concentre autour des sites secondaires les plus importants (San José Mogoté, Cerro de la Campana…).

La phase dite Xoo est comprise entre la fin de fort lien avec Teotihuacan et l'abandon complet de la capitale Zapotèque, Monte Albán (500-800).

Cette période est marquée par un fort développement des Zapotèques avec notamment de nombreuses constructions, un nouveau style céramique que l'on retrouve dans tout l'empire.

emmanuelle guyon bijoux en argent
Galerie des Danzantes de Monte Albán, Oaxaca, Mexique
Galerie des Danzantes de Monte Albán, Oaxaca, Mexique

Certains estiment que cet essor est dû au fait que les Zapotèques se réapproprient leur territoire après la fin de la pesante présence de Teotihuacan. Pour ma part, je privilégie l'idée d'une réaction du pouvoir face à la sécheresse qui s'installe autour de 500.

Pour contenter les dieux et donner une apparente réaction pour calmer le peuple, les dirigeants ont pu faire réaliser plus de structures, surtout à vocation religieuse.

Le mécontentement croissant de la population et les difficultés pour vivre dans une si grande ville en cette période de disette, a pu conduire à l'abandon de la capitale.

Une des stèles de Monte Albán, Oaxaca, Mexique
Une des stèles de Monte Albán, Oaxaca, Mexique

La cité est complètement abandonnée autour de 800 après J.C. mais nous avons des évidences que les populations Zapotèques continuèrent à venir sur le site, au moins pour réaliser des offrandes, et dans certains cas pour enterrer les personnages les plus importants, comme peut en témoigner la fameuse tombe 7 de Monte Albán dont vous pourrez voir un bon nombre de pièces au musée des cultures de Santo Domingo.

emmanuelle guyon bijoux en argent

Page Suivante : La description du site archéologique de Monte Albán

emmanuelle guyon bijoux en argent

Thèmes en rapport avec le site archéologique Zapotèque de Monte Albán, Oaxaca, Mexique

Gravure de l'observatoire de Monte Alban, Oaxaca, Mexique
Gravure de l'observatoire de Monte Alban, Oaxaca, Mexique

Visite guidée et description du site archéologique de Monte Albán

Histoire des Zapotèques de Oaxaca :

Les musées de la ville de Oaxaca :

Sites archéologiques de Oaxaca :

Géographie de Oaxaca :

Effectuer une recherche sur notre site DestiOaxaca :

Visite avec un guide francais de Oaxaca