Yagul : site archéologique Zapotèque de Oaxaca

Le centre du site archéologique de Yagul pris depuis la forteresse
Le centre du site archéologique de Yagul pris depuis la forteresse

Yagul est un site archéologique Zapotèque de la vallée de Oaxaca au Mexique.

Il s'agit d'un des centres importants dans notre compréhension de la période Postclassique de l'histoire des Zapotèque (800-1521) dans la région de Oaxaca.

emmanuelle guyon bijoux en argent
La vallée de Tlacolula prise depuis le site Zapotèque de Yagul, Oaxaca, Mexique
La vallée de Tlacolula prise depuis le site Zapotèque de Yagul, Oaxaca, Mexique

Comment aller à Yagul

Le site Zapotèque de Yagul est situé dans la vallée de Tlacolula, sur la route conduisant à Mitla, Hierve el Agua (Plan).

Vous prendrez donc le bus de Mitla au Terminal de Seconde classe ou à coté du stade de Base-ball (Plan).

Situé à environ 2 km après la sortie de Tlacolula, vous devez compter 45 minutes de trajet.

Attention, le bus vous laisse à environ 2 kilomètres du site. Il y a donc une bonne marche à faire, et au soleil. Prévoyez de l'eau et à l'occasion de quoi manger car il n'y a rien pour acheter de quoi grignoter à Yagul.

Etant situé dans la vallée de Tlacolula, vous pouvez facilement intégrer Yagul à un tour plus ample, comme avec Mitla, Hierve El Agua, Tlacolula (un dimanche pour faire son marché en même temps), le Zoo Yaguar Xoo, Teotitlán Del Valle

Plan du site de Yagul
Plan du site archéologique de Yagul, Oaxaca, Mexique.

Histoire de Yagul

Le site de Yagul est un exemple de Cité-états indépendante Zapotèque de la période Postclassique (800-1521), tout comme les sites archéologiques de Mitla, Teotitlán Del Valle, Zaachila, Cuilápam

Quiproquos sur le site de Yagul

Le site de Yagul est essentiellement connu pour cette période Postclassique même si cette idée a été la source de nombreux problèmes de compréhension.

Les fouilles archéologiques réalisées avant celle de Yagul ont essentiellement porté sur la capitale Zapotèque, Monte Albán, réalisées en particulier par Alfonso Caso. C'est en base à ce site que la chronologie céramique de Oaxaca a été établie. Mais, comme il est décrit sur la page d'histoire de Oaxaca, la capitale Monte Albán est abandonnée à la fin de la période Classique. Il n'était donc plus possible de compléter la séquence céramique jusqu'à la conquête.

Les archéologues, en particulier Ignacio Bernal et John Paddock, décidèrent donc de chercher un site archéologique de la période Postclassique pour compléter leurs connaissances.

A l'époque, ils supposaient que tous les sites de la période classique avaient été abandonnés en même temps que Monte Albán. Pour eux, le système de cités-états indépendantes Zapotèques naissait vers 1200 après J.C sous l'impulsion de la population Mixtèque.

Ils considéraient donc Yagul comme un site neuf, où tout ce qu'ils allaient trouver serait postérieur à 1200 avant J.C. Ainsi commencèrent les problèmes…

Il faut déjà remarquer un vide d'environ 400 ans entre l'abandon de Monte Albán et cette naissance de Yagul. Ce laps de temps était resté très obscur dans les connaissances archéologiques.

Puis, Yagul étant d'origine très ancienne, ils commencèrent à se perdre dans leur connaissance de la séquence céramique, intégrant au postclassique tout ce qu'ils trouvaient, même des éléments qu'ils connaissaient très bien puisque découverts antérieurement à Monte Albán. Entêtement ou mauvaises connaissances, ceci créa un réel problème d'identification qui a encore de nombreuses répercutions dans l'archéologie actuelle.

Ce "souci" est notamment visible dans l'existence de deux chronologies utilisées pour la vallée de Oaxaca et les interminables disputes sur la définition des phases du postclassiques.

  • Paysage de la vallée de Tlacolula depuis le site archeologique de Yagul, Oaxaca, Mexique Paysage de la vallée de Tlacolula depuis le site archeologique de Yagul, Oaxaca, Mexique Paysage de la vallée de Tlacolula depuis le site archeologique de Yagul, Oaxaca, Mexique
  • L'hacienda se trouvant derriere le site Zapotèque de Yagul, Oaxaca, Mexique L'hacienda se trouvant derriere le site Zapotèque de Yagul, Oaxaca, Mexique L'hacienda se trouvant derriere le site Zapotèque de Yagul, Oaxaca, Mexique
  • Le centre de la cité-état de Yagul, Oaxaca, Mexique Le centre de la cité-état de Yagul, Oaxaca, Mexique Le centre de la cité-état de Yagul, Oaxaca, Mexique
  • Le jeu de balle de Yagul, Oaxaca, Mexique Le jeu de balle de Yagul, Oaxaca, Mexique Le jeu de balle de Yagul, Oaxaca, Mexique
  • Le jeu de balle de Yagul, Oaxaca, Mexique Le jeu de balle de Yagul, Oaxaca, Mexique Le jeu de balle de Yagul, Oaxaca, Mexique
  • Le patio 5, ensemble religieux du site archeologique de Yagul, Oaxaca, Mexique Le patio 5, ensemble religieux du site archeologique de Yagul, Oaxaca, Mexique Le patio 5, ensemble religieux du site archeologique de Yagul, Oaxaca, Mexique
  • La tombe 11 sur le monticule 5-O de Yagul, Oaxaca, Mexique La tombe 11 sur le monticule 5-O de Yagul, Oaxaca, Mexique La tombe 11 sur le monticule 5-O de Yagul, Oaxaca, Mexique
  • La tombe 13 sur le monticule 5-O de Yagul, Oaxaca, Mexique La tombe 13 sur le monticule 5-O de Yagul, Oaxaca, Mexique La tombe 13 sur le monticule 5-O de Yagul, Oaxaca, Mexique
  • Le patio 4, ensemble de pyramides du site Zapotèque de Yagul, Oaxaca, Mexique Le patio 4, ensemble de pyramides du site Zapotèque de Yagul, Oaxaca, Mexique Le patio 4, ensemble de pyramides du site Zapotèque de Yagul, Oaxaca, Mexique
  • L'autel en forme de grenouille ou jaguar du Patio 4 de Yagul, Oaxaca, Mexique L'autel en forme de grenouille ou jaguar du Patio 4 de Yagul, Oaxaca, Mexique L'autel en forme de grenouille ou jaguar du Patio 4 de Yagul, Oaxaca, Mexique
  • Le patio 4, ensemble religieux du site Zapotèque de Yagul, Oaxaca, Mexique Le patio 4, ensemble religieux du site Zapotèque de Yagul, Oaxaca, Mexique Le patio 4, ensemble religieux du site Zapotèque de Yagul, Oaxaca, Mexique
  • La façade de la tombe 30 de Yagul, Oaxaca, Mexique La façade de la tombe 30 de Yagul, Oaxaca, Mexique La façade de la tombe 30 de Yagul, Oaxaca, Mexique
  • La façade de la tombe 30 de Yagul, Oaxaca, Mexique La façade de la tombe 30 de Yagul, Oaxaca, Mexique La façade de la tombe 30 de Yagul, Oaxaca, Mexique
  • La façade de la tombe 30 de Yagul, Oaxaca, Mexique La façade de la tombe 30 de Yagul, Oaxaca, Mexique La façade de la tombe 30 de Yagul, Oaxaca, Mexique
  • Le palais des 6 patios de Yagul, Oaxaca, Mexique Le palais des 6 patios de Yagul, Oaxaca, Mexique Le palais des 6 patios de Yagul, Oaxaca, Mexique
  • Le palais des six patios de Yagul, Oaxaca, Mexique Le palais des six patios de Yagul, Oaxaca, Mexique Le palais des six patios de Yagul, Oaxaca, Mexique
  • Le palais des 6 patios de Yagul, Oaxaca, Mexique Le palais des 6 patios de Yagul, Oaxaca, Mexique Le palais des 6 patios de Yagul, Oaxaca, Mexique
  • Le palais des six patios de Yagul, Oaxaca, Mexique Le palais des six patios de Yagul, Oaxaca, Mexique Le palais des six patios de Yagul, Oaxaca, Mexique
  • Le palais des 6 patios de Yagul, Oaxaca, Mexique Le palais des 6 patios de Yagul, Oaxaca, Mexique Le palais des 6 patios de Yagul, Oaxaca, Mexique
  • Le palais des six patios de Yagul, Oaxaca, Mexique Le palais des six patios de Yagul, Oaxaca, Mexique Le palais des six patios de Yagul, Oaxaca, Mexique
  • Le patio 1 de Yagul, Oaxaca, Mexique Le patio 1 de Yagul, Oaxaca, Mexique Le patio 1 de Yagul, Oaxaca, Mexique
  • Façade de la tombe 28 de Yagul avec ses glyphes Zapotèques, Oaxaca, Mexique Façade de la tombe 28 de Yagul avec ses glyphes Zapotèques, Oaxaca, Mexique Façade de la tombe 28 de Yagul avec ses glyphes Zapotèques, Oaxaca, Mexique
  • La forteresse de Yagul prise depuis le patio 4, Oaxaca, Mexique La forteresse de Yagul prise depuis le patio 4, Oaxaca, Mexique La forteresse de Yagul prise depuis le patio 4, Oaxaca, Mexique
emmanuelle guyon bijoux en argent
Le Patio 4 de Yagul, Oaxaca, Mexique
Le Patio 4 de Yagul, Oaxaca, Mexique

Apport de Yagul à l'histoire des Zapotèques

Ma thèse de doctorat a porté sur le site archéologique de Yagul, l'objectif principal étant de résoudre ces problèmes de compréhension et de tenter de comprendre ces 400 ans d'histoire manquant du début du postclassique.

Je supposais que comme Yagul était un des exemples les plus cités de ville du postclassique Zapotèque, il s'agissait donc aussi du meilleur endroit pour en comprendre les antécédents.

J'aurais bien entendu énormément à dire sur cette cité, mais je ne vais pas tout dévoiler ni parler de ce qui ferait mieux l'objet d'une visite guidée (pour cela vous pouvez me contacter).

L'étude a démontré entre autres choses que le site de Yagul est occupé dés 1400 avant J.C et qu'il était déjà un grand centre sous la dépendance de la capitale Zapotèque de Monte Albán. A ce titre, il est tout à fait comparable à Lambityeco, le site qui forme le principal exemple de ville classique abandonnée en même temps que la capitale Zapotèque. Yagul est donc quant à lui le parfait contre exemple, démontrant que certains sites avaient survécu à la chute de Monte Albán.

Façade de la tombe 30 de Yagul, Oaxaca, Mexique
Façade de la tombe 30 de Yagul, Oaxaca, Mexique

Il est pourtant clair que le début de la période postclassique est une époque de difficulté importante. On note une forte diminution de la population, des résidences construites de manière beaucoup plus sommaire et une céramique plus "maison", de très mauvaise qualité et fragile.

Il semble que le réseau d'échanges économiques disparaisse, tout comme la spécialisation dans certaines activités artisanales (tels les potiers), obligeant chaque famille à réaliser ses propres ustensiles et répondre à ses propres besoins (faire sa propre céramique).

Ces éléments de mauvaise qualité expliquent la difficulté pour reconnaître une présence humaine de cette période et donc notre peu de connaissance actuel.

Mais même si ces difficultés se sont révélées indéniables durant la réalisation de la thèse, la cité-état Zapotèque de Yagul a révélé une plus grande surprise quant à son dynamisme durant cette même période.

emmanuelle guyon bijoux en argent
Tête sculptée de la tombe 30 de Yagul, Oaxaca, Mexique
Tête sculptée de la tombe 30 de Yagul, Oaxaca, Mexique

En effet, l'étude et la datation de chaque structure présente sur le site archéologique a permis de voir une réaction certainement rapide à la disparition de la capitale Monte Albán.

En effet, on constate rapidement de nouvelles édifications à vocation politique, que ce soit des palais ou des modifications de structure religieuse. Ceci indique l'existence d'une autorité qui a sûrement profité du vide politique pour s'imposer, et aussi d'une population mobilisable pour réaliser de telles constructions.

Le modèle politique de la cité-état n'est donc pas apparu comme par miracle autour de 1200 après J.C. mais les bases en ont été très rapidement jetées après la disparition du système d'empire antérieur.

Au-delà, il est possible de démontrer toute une organisation du site et une utilisation du culte des ancêtres qui a probablement servi aux nouveaux dirigeants du site archéologique de Yagul pour justifier leur place sociale.

Patio 4 de Yagul, Oaxaca, Mexique
Patio 4 de Yagul, Oaxaca, Mexique

C'est pourquoi vous y verrez de très nombreuses tombes intégrées aux monticules religieux de la période classique (antérieurement dédiés aux dieux) et des ossuaires construits dans les palais. Ces tombes Zapotèques suivent un schéma précis que je me ferai une joie de vous expliquer sur le site.

Enfin, un événement toujours difficile à expliquer de l'histoire de Yagul, est que le site est déjà abandonné avant l'arrivée des Espagnols. En étudiant le palais, on peut observer que son abandon a été en partie ritualisé avec un bûcher funéraire et un sacrifice de céramique.

Il est probable que des gens venaient toujours occasionnellement sur le site, peut-être pour y rendre hommage à leurs ancêtres dont les restes ont été laissés sur place, contrairement à la tradition des déménagements que nous avons pu observer et où les ossements faisaient partie du déplacement.

emmanuelle guyon bijoux en argent
Le palais des six patios de Yagul, Oaxaca, Mexique
Le palais des six patios de Yagul, Oaxaca, Mexique

A voir sur le site de Yagul

Seul le centre de la cité-état de Yagul est réellement dégagé et conservé. Tous les ensembles résidentiels, même fouillés, ne sont que très peu conservés ou accessibles.

Vous ne verrez donc essentiellement que le centre ville et ses édifices à vocation religieuse, politique et administrative.

Les ensembles religieux de Yagul

On peut définir trois ensembles à vocation religieuse dans le centre. Ils sont formés de pyramides qui devaient supporter des temples et souvent associés à une place ou patio.

Le premier est le Patio 4. En fonction des données disponibles pour la thèse de doctorat, il a été possible de montrer que le monticule 4-O possède une étape de construction de la phase Pitao. Mais tout l'ensemble a été reconstruit pendant la phase Xoo.

Le Patio 5 de Yagul, Oaxaca, Mexique
Le Patio 5 de Yagul, Oaxaca, Mexique

Les seules modifications attestées de la période Postclassique sont l'ajout des différentes tombes. Vous y verrez en particulier la tombe 30 avec ses grecques et ses masques sculptés en façade (si les gardiens sont décidés à l'ouvrir) et l'autel en forme de grenouille ou jaguar.

Le Patio 5 est l'ensemble voisin du Patio 4. Son monticule ouest date de la période Postclassique et couvre une ancienne résidence Zapotèque Classique.

En raison de la similarité du décor des tombes, il faut probablement intégrer le monticule ouest du patio 4 à cet ensemble. Vous y verrez 2 tombes décorées de grecques sur chacune de ces pyramides.

L'édifice U est quant à lui plus isolé des autres ensembles religieux. Il est séparé des autres par les ensembles palatiaux, mais forme l'édifice le plus élevé du secteur central.

emmanuelle guyon bijoux en argent
Le patio 1 de Yagul, Oaxaca, Mexique
Le patio 1 de Yagul, Oaxaca, Mexique

Les édifices politiques-administratifs de Yagul

Il s'agit des ensembles palatiaux nommés Patio 1 et Palais des 6 patios. Ces ensembles sont toujours un mélange entre des patios ou espaces publics et des pièces plus privées.

Dans le cas de Yagul, on y retrouve toujours des tombes qui furent utilisées comme ossuaire, les nombreux ossements conservés permettant peut-être de justifier la place et l'autorité des dirigeants.

Le Patio 1 est sûrement le plus administratif ou le plus adapté à recevoir un public important de par la surface de son patio et la taille de sa grande salle du conseil. Ses deux ossuaires sont actuellement bouchés.

Le fameux Palais de Six Patios est un ensemble énorme, un vrai labyrinthe qui mélange patios publics, patios semi-privés et patios à usage domestique. Il connut de très nombreuses étapes de construction et d'extension durant la période postclassique. Il renferme quelques tombes peu spectaculaires mais dont l'histoire est intéressante...

emmanuelle guyon bijoux en argent
Le jeu de balle de Yagul, Oaxaca, Mexique
Le jeu de balle de Yagul, Oaxaca, Mexique

A voir aussi à Yagul

Le fameux Jeu de Balle de Yagul. Il a longtemps été considéré comme le plus grand de la région de Oaxaca, mais désormais nous avons d'autres structures qui le dépassent, comme le jeu de balle d'Atzompa.

Il fut possible lors de la reprise des notes des archéologues ayant réalisé la fouille, de distinguer deux étapes de construction. La plus ancienne est probablement de Niza et la seconde de Xoo.

Votre parcours peut se terminer par un petit tour pour apprécier la vue depuis la "forteresse". Le sentier part à droite de l'Edifice U.

Sur la première terrasse, vous pourrez voir la trace d'une ancienne résidence Zapotèque de la période Postclassique et une tombe plus ancienne qui fut découverte sous celle-ci. La tombe 28 est datée de la phase Pèche et possède un linteau et une porte sculptés. Vous aurez depuis cette terrasse une vue superbe du site archéologique et de la vallée de Tlacolula.

emmanuelle guyon bijoux en argent
Tombe 28 de Yagul, avec sa porte et son linteau sculptés. Oaxaca, Mexique
Tombe 28 de Yagul, avec sa porte et son linteau sculptés. Oaxaca, Mexique

Vous pourrez ensuite gravir les quelques mètres qui vous séparent encore du sommet de la forteresse de Yagul. L'endroit a pris le nom de forteresse car on pensait que les gens montaient s'y protéger pendant cette période troublée du postclassique. Mais il y a encore beaucoup d'autres possibilités. Laissez-moi le plaisir de vous les raconter un jour peut-être à Yagul.

Bonne balade et n'oubliez pas les deux kilomètres du retour...

emmanuelle guyon bijoux en argent
Peinture rupestre de Caballito Blanco qui marque l'entrée vers Yagul, Oaxaca, Mexique
Peinture rupestre de Caballito Blanco qui marque l'entrée vers Yagul, Oaxaca, Mexique

Thèmes en rapport avec le site archéologique de Yagul, Oaxaca, Mexique

Dans les environs de Yagul :

Histoire des Zapotèques de Oaxaca :

Les sites archéologiques de Oaxaca :

Géographie de Oaxaca :

Effectuer une recherche sur notre site DestiOaxaca :

Visite avec un guide francais de Oaxaca