Xaaga : randonnée, grotte, hacienda et artisanat textile

Xaaga est un petit village de l'état de Oaxaca, Mexique, que j'apprécie beaucoup pour son coté pittoresque, sa population humble et de valeurs, et avec qui j'ai eu le plaisir de travailler plusieurs années sur des chantiers de fouilles archéologiques.

emmanuelle guyon bijoux en argent
Le village de Xaaga, Oaxaca, Mexique
Le village de Xaaga, Oaxaca, Mexique

Comment aller à Xaaga

Le village est situé à quelques kilomètres de Mitla, dans la vallée de Tlacolula. Pour vous y rendre, vous prendrez donc le bus pour Mitla et vous resterez dedans jusqu'au terminal du village.

Là, en sortant de la station, vous prendrez sur la gauche jusqu'au premier croisement qui part à droite, vers Xaaga.

C'est là que les taxis collectifs attendent en général, ou de l'autre coté de la route, dépendant de l'endroit où ils peuvent se mettre à l'ombre pour attendre. Xaaga est la nouvelle route qui a été construite pour aller à Hierve el Agua, suite à un conflit entre des villages faisant payer le droit de passage. La route est assez acrobatique en saison des pluies et relativement longue. Mais vous pouvez inclure Xaaga à votre retour d'excursion à Hierve el Agua.

Maison du village de Xaaga, Oaxaca, Mexique
Maison du village de Xaaga, Oaxaca, Mexique

Le village de Xaaga

Xaaga est un village relativement pauvre. Vous y verrez donc encore des maisons de tôles ou/et de bambous couverts de boue. Les plus classiques sont sur le modèle de construction préhispanique, avec une base de pierres surmontée d'adobe.

L'endroit est plutôt désertique, et les champs entourant le village sont relativement peu fertiles. Il y a pourtant plusieurs ruisseaux passant dans le village, mais personne ne fait d'effort pour irriguer. Le barrage qu'avait construit le village pour l'irrigation s'est cassé il y a plusieurs années, et ils n'ont toujours pas les moyens de le faire réparer.

Xaaga est situé plus en altitude que la ville de Oaxaca, à environ 1690 mètres. Le climat y est donc plus frais. Pensez à vous couvrir un peu, surtout si vous décidez d'y camper car les nuits sont fraîches.

L'économie du village est principalement basée sur la production textile pour alimenter les marchés du village voisin de Mitla.

Le reste de la population réalise souvent des taches journalières à Mitla, voire plus loin si le travail vient à manquer.

emmanuelle guyon bijoux en argent
Exemple de bols en onyx de la tombe 7 de Monte Albán, comme ceux qui étaient produit à Xaaga à l'époque prehispanique. Oaxaca, Mexique
Exemple de bols en onyx de la tombe 7 de Monte Albán, comme ceux qui étaient produit à Xaaga à l'époque prehispanique. Oaxaca, Mexique

Histoire et archéologie de Xaaga

En 2003, nous avons pu organiser des fouilles sur le territoire de Xaaga, avant la construction de la route conduisant à l'Isthme de Tehuantepec. Malheureusement, pour la proximité de la route, tout a été recouvert et est donc invisible au public. Mais nous avons pu comprendre beaucoup de l'histoire du village.

Il y a des traces très anciennes d'occupation de Xaaga, mais très sporadiques. Il semble que jusqu'à la période Postclassique, il y ait eu des résidences isolées de différentes époques de l'histoire de Oaxaca, même de la période Archaïque. Nous avons localisé des pointes de projectiles de la période sur le territoire de Xaaga, et le village est très proche des établissements archaïques que nous avons fouillés en 2006.

C'est pour la période Postclassique que le secteur est plus densément peuplé, et ce, dés la phase Liobaa (800-1200). Nous avons découvert un ensemble de résidences Zapotèques de différents statuts sociaux lors des fouilles de 2003. La densité ne correspond pas à une configuration citadine. Chaque maison était entourée d'un large espace, peut-être pour l'agriculture.

L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique
L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique

Les maisons présentaient des aires d'activités où nous avons pu déterminer en particulier des activités liées à la production de fibres d'agave (textile) et dans certains cas, le travail de l'onyx pour réaliser des pièces de vaisselle.

Il a été aussi localisé un espace particulier qui semble être un grand atelier servant à la production de céramiques et au travail de l'onyx. Il s'agissait peut-être d'un atelier détenu par les dirigeants politiques de la cité. D'ailleurs, la présence d'un palais Zapotèque sous l'hacienda coloniale est connue depuis très longtemps.

Pourtant, Xaaga ne semble pas avoir été une des cités-états Postclassiques tel que Mitla, Yagul ou Zaachila. Nous avons prospecté en surface une grande partie de la vallée de Mitla et depuis ce village à celui de Xaaga, l'occupation est continue. Il semble donc que Xaaga ait été une dépendance de Mitla, ayant visiblement une certaine autonomie, gérée par les occupants de son palais, et peut-être produisant dans l'atelier susmentionné les tributs versés à Mitla.

Ce que vous pourrez visiter à Xaaga, c'est l'hacienda avec ses nombreuses traces du palais préhispanique, et une grotte présentant des peintures rupestres.

emmanuelle guyon bijoux en argent
  • Limite de terrain en cactus du village de Xaaga, Oaxaca, Mexique Limite de terrain en cactus du village de Xaaga, Oaxaca, Mexique Limite de terrain en cactus du village de Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • Maison du village de Xaaga, Oaxaca, Mexique Maison du village de Xaaga, Oaxaca, Mexique Maison du village de Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • Le village de Xaaga, Oaxaca, Mexique Le village de Xaaga, Oaxaca, Mexique Le village de Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • Le village de Xaaga, Oaxaca, Mexique Le village de Xaaga, Oaxaca, Mexique Le village de Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • Exemple de bol en Onyx prehispanique, comme ceux qui etaient fabriqués à Xaaga à l'époque. Oaxaca, Mexique Exemple de bol en Onyx prehispanique, comme ceux qui etaient fabriqués à Xaaga à l'époque. Oaxaca, Mexique Exemple de bol en Onyx prehispanique, comme ceux qui etaient fabriqués à Xaaga à l'époque. Oaxaca, Mexique
  • Exemple de bol en Onyx prehispanique, comme ceux qui etaient fabriqués à Xaaga à l'époque. Oaxaca, Mexique Exemple de bol en Onyx prehispanique, comme ceux qui etaient fabriqués à Xaaga à l'époque. Oaxaca, Mexique Exemple de bol en Onyx prehispanique, comme ceux qui etaient fabriqués à Xaaga à l'époque. Oaxaca, Mexique
  • Falaise abritant la grotte de la lettre de Xaaga, Oaxaca, Mexique Falaise abritant la grotte de la lettre de Xaaga, Oaxaca, Mexique Falaise abritant la grotte de la lettre de Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • Exemple de peinture de la grotte de la lettre de Xaaga, Oaxaca, Mexique Exemple de peinture de la grotte de la lettre de Xaaga, Oaxaca, Mexique Exemple de peinture de la grotte de la lettre de Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • Vue du village de Xaaga depuis la grotte de la lettre. Oaxaca, Mexique Vue du village de Xaaga depuis la grotte de la lettre. Oaxaca, Mexique Vue du village de Xaaga depuis la grotte de la lettre. Oaxaca, Mexique
  • Exemples de peinture de la grotte de la lettre de Xaaga, Oaxaca, Mexique Exemples de peinture de la grotte de la lettre de Xaaga, Oaxaca, Mexique Exemples de peinture de la grotte de la lettre de Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • Exemples de peinture de la grotte de la lettre de Xaaga, Oaxaca, Mexique Exemples de peinture de la grotte de la lettre de Xaaga, Oaxaca, Mexique Exemples de peinture de la grotte de la lettre de Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • Exemples de peinture de la grotte de la lettre de Xaaga, Oaxaca, Mexique Exemples de peinture de la grotte de la lettre de Xaaga, Oaxaca, Mexique Exemples de peinture de la grotte de la lettre de Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • l'acces a la grotte de la lettre de Xaaga, Oaxaca, Mexique l'acces a la grotte de la lettre de Xaaga, Oaxaca, Mexique l'acces a la grotte de la lettre de Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • Reste de peinture dans la chapelle de l'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique Reste de peinture dans la chapelle de l'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique Reste de peinture dans la chapelle de l'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique L'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • La tombe postclassique de l'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique La tombe postclassique de l'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique La tombe postclassique de l'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • La tombe postclassique de l'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique La tombe postclassique de l'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique La tombe postclassique de l'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • La tombe postclassique de l'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique La tombe postclassique de l'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique La tombe postclassique de l'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • La tombe postclassique de l'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique La tombe postclassique de l'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique La tombe postclassique de l'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • La tombe postclassique de l'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique La tombe postclassique de l'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique La tombe postclassique de l'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • Exemple de la production de Xaaga, Oaxaca, Mexique Exemple de la production de Xaaga, Oaxaca, Mexique Exemple de la production de Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique l'atelier de Francisco à Xaaga, Oaxaca, Mexique
  • La tombe du site de Guirun, Oaxaca, Mexique La tombe du site de Guirun, Oaxaca, Mexique La tombe du site de Guirun, Oaxaca, Mexique
  • La tombe du site de Guirun, Oaxaca, Mexique La tombe du site de Guirun, Oaxaca, Mexique La tombe du site de Guirun, Oaxaca, Mexique
emmanuelle guyon bijoux en argent
Intérieur de la tombe de l'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique
Intérieur de la tombe de l'hacienda de Xaaga, Oaxaca, Mexique

L'hacienda de Xaaga

L'hacienda de Xaaga occupe la partie la plus haute de la colline qui forme le centre de la petite vallée. A l'époque de sa construction, elle trônait seule dans son paysage. Les habitants résidaient sur le contour de la vallée, sur le piedmont, pour ne pas occuper les terres cultivables. Avec la chute de l'hacienda, ils se sont tous regroupés au centre de cette vallée.

L'hacienda a énormément souffert du passage du temps, mais les habitants ont conscience de son importance et font tout pour la maintenir, malgré leurs faibles moyens.

Cependant, même lorsque le village se décide à coopérer pour acheter de l'adobe et reconstruire le monument, ils se heurtent aux règles, peu souples, des Monuments Historiques de Oaxaca. Mais personne, jusque-là, ne leur a donné les conseils ni le soutien nécessaire pour se lancer dans la rénovation de l'hacienda.

Par ailleurs, celle-ci possède toujours sa hauteur de murs et quelques toits. Vous pourrez y voir la chapelle et ses peintures, ainsi que ses cuisines, granges... Et les habitants de Xaaga vous raconteront son histoire et son fonctionnement.

Comme il a déjà été mentionné, cette hacienda fut construite sur le palais Zapotèque Postclassique de Xaaga. C'est une stratégie connue et visible dans d'autres villages, comme Teotitlán Del Valle.

emmanuelle guyon bijoux en argent
Vue du village de Xaaga depuis la grotte de la lettre. Oaxaca, Mexique
Vue du village de Xaaga depuis la grotte de la lettre. Oaxaca, Mexique

Comme pour la construction d'une église, les colons ont souvent profité de ces lieux sacrés ou symbole d'autorité. Les nouveaux propriétaires bénéficient ainsi de cette "aura" donnée par le lieu, auprès de la population locale.

Le palais est encore visible dans les énormes blocs de pierre réutilisés pour la construction de l'hacienda, que vous verrez un peu partout sur la surface des murs, mais surtout par la tombe Zapotèque, conservée par les propriétaires comme "curiosité".

Il s'agit d'une tombe de plan cruciforme, avec un long couloir d'accès comme celles de Mitla, partant du patio de l'hacienda, sous une des pièces de l'édifice.

Sa localisation devait être à peu prés identique dans le palais préhispanique. Toutes les parois sont sculptées de grecques dans le style de celles de Mitla. Sur beaucoup d'entre elles, vous verrez des annotations au crayon avec la date et les noms des personnes ayant passé visiter la tombe. Certaines datent de la fin des années 1800.

Malheureusement, ce qui devient un peu "sportif", c'est de trouver où est la clé pour rentrer visiter l'hacienda. Pour des raisons de protection et de sécurité, l'accès à l'hacienda de Xaaga n'est pas libre.

Il y a quelqu'un qui possède la clé et qui vous accompagnera et vous fera payer environ 10 pesos (si le prix n'a pas changé) pour y entrer. Le problème est que cette personne, élue par le village, change souvent et qu'il a, lui aussi, ses propres activités. Je ne peux donc pas vous dire comment et où trouver cette personne.

La meilleure option pour la localiser, c'est de demander aux chauffeurs de taxis du village. Ils sont habitués à ces demandes et vous aideront sûrement. Sinon, cherchez un de mes amis que je mentionnerai plus bas, en priorité Francisco, qui est membre du conseil de Xaaga.

emmanuelle guyon bijoux en argent
Exemples de peintures de la grotte de la lettre de Xaaga, Oaxaca, Mexique
Exemples de peintures de la grotte de la lettre de Xaaga, Oaxaca, Mexique

La grotte de la lettre de Xaaga

La seconde curiosité du village est la "Cueva de la Letra" ou la "grotte de la lettre". Il s'agit d'un abri rocheux situé à environ 20 minutes à pied du village.

Sans matériel associé (tel que charbon ou céramique), il est difficile de dater les peintures rupestres. Pour le style, je pense qu'elles sont de la période Postclassique.

Ces peintures rupestres représentent pour la plupart des animaux plus ou moins réels. On trouve aussi des arbres et des hommes. Les couleurs varient du rouge, orange à blanc.
Vous pouvez admirer ces peintures depuis le pied de la paroi, mais vous en manquerez beaucoup si vous ne montez pas. De plus, la vue sur la vallée et sur Xaaga est splendide depuis ce point et lui confère une ambiance particulière.

Toutefois, y monter nécessite un peu de sport et n'est pas des plus aisés. Il faut se rendre sur le côté droit de la grotte pour escalader jusqu'à un palier étroit, qu'il faut longer pour entrer dans la grotte.

Le plus simple reste de demander une échelle à Francisco, mais bien sûr, cela n'aura pas le même charme.

Demandez à un des habitants de Xaaga de vous indiquer la grotte, elle est visible depuis le village et le chemin est très facile.

emmanuelle guyon bijoux en argent
Plan de Xaaga, Oaxaca Mexique
Plan de Xaaga, Oaxaca Mexique (faire un clic pour agrandir)

La production textile de Xaaga

La principale production de Xaaga est le textile. Etant proche de Mitla, le village est devenu un lieu de production pour les vendeurs de ce village beaucoup plus touristique. Bénéficiant du tourisme important venant visiter le site archéologique, les artisans de Mitla se sont peu à peu plus dédiés plus à la vente qu'à la fabrication.

Souvent, ce sont ces vendeurs qui achètent les métiers à tisser pour les placer dans les familles de Xaaga ou de d'autres villages alentour comme San José Del Paso. Ainsi, ils ne payent que la main-d'œuvre au prix qu'eux fixent grâce à leur monopole.

Les personnes un peu plus riches du village, ou ceux qui ont pu se réunir pour investir, ont acheté leur propre métier à tisser. Par contre, ils dépendent le plus souvent de Mitla pour la plus grosse partie de leurs ventes. Le monopole joue donc toujours sur l'établissement de leurs tarifs.

La nouvelle route à Hierve el Agua les a aidés à faire leurs propres ventes aux touristes de passage, mais la situation n'est pas encore idéale.

Vous trouverez à Xaaga des métiers à tisser à pédale, plus ou moins grands, permettant déjà la production d'une bonne gamme de produits. Les prix sont souvent minimes pour le travail que les pièces demandent. Ne cherchez donc pas à trop négocier. Vous verrez que cela devient ridicule de vouloir gagner sur des prix aussi peu élevés.

Par contre, comme ils produisent souvent pour Mitla à la commande, il n'y a pas toujours la même quantité ou le choix, mais si vous désirez quelque chose de particulier, ils s'arrangeront toujours pour vous le trouver chez un voisin.

emmanuelle guyon bijoux en argent
Francisco au travail sur son métier à tisser. Xaaga, Oaxaca, Mexique
Francisco au travail sur son métier à tisser. Xaaga, Oaxaca, Mexique

La plupart des métiers à tisser sont de petite ou moyenne taille. La production textile consiste donc souvent en vêtements, châles, rebozos...

Je ne connais qu'une famille ayant un métier à tisser suffisamment grand pour les couvertures, nappes ou rideaux. Le producteur s'appelle "Manteleria Emmanuel" et se localise au numéro 2 de la rue Emiliano Zapata, à Xaaga. Au cas où, leur numéro de téléphone est 951 15 53 026 et leur mail mtaemmanuel07@hotmail.com. Ils possèdent un blog très bref http://manteleriaemmanuel.blogspot.com/

Pour en revenir à mon ami Francisco, c'est un homme au parcours particulier et avec une vision du monde un peu différente des autres personnes du village puisqu'il a travaillé longtemps comme gardien et homme à tout faire dans l'hacienda de Mitla, devenu le "Musée Frissel". Cela lui a permis de côtoyer beaucoup de monde, en particulier des américains, et de voir un peu au-delà du village de Xaaga. C'est une personne très gentille et de confiance, et c'est aussi pour cette raison je le respecte beaucoup. C'est également pour cette raison que je vous le recommande si vous voulez profiter un peu de Xaaga et réaliser des achats de textile.

Exemples de châle produit à Xaaga, Oaxaca. Mexique
Exemples de châle produit à Xaaga, Oaxaca. Mexique

Lui-même est producteur et vous montrera ce qu'il a en réserve au moment de votre passage. Il travaille avec des métiers à tisser de taille moyenne. S'il a peu de marchandises, il préviendra les voisins ou vous conduira dans la maison réalisant les produits que vous souhaitez. De même, il vous orientera ou vous facilitera votre visite très aimablement.

Par contre n'oubliez pas que lui, comme les autres du village, doivent aussi travailler pour vivre, et que c'est loin d'être simple pour eux. Si je me permets de les recommander, c'est en toute confiance.

Il est de coutume qu'ils vous consacrent du temps et feront souvent tout pour que votre passage soit le plus agréable possible. Mais il s'avère aussi juste de récompenser le temps qu'ils peuvent vous consacrer en vous guidant dans le village ou ses alentours, ou en prenant le temps de vous faire connaître leur travail.

Métier à tisser de taille intermediaire, utilisé par Francisco de Xaaga, Oaxaca, Mexique
Métier à tisser de taille intermediaire, utilisé par Francisco de Xaaga, Oaxaca, Mexique

C'est pour cela qu'il est aussi judicieux de leur laisser quelques pesos : ils ont souvent tendance à vouloir refuser, mais je vous assure qu'ils en ont bien besoin.

Si Francisco n'est pas chez lui, vous pouvez chercher Alfredo. Je l'ai connu alors qu'il construisait une maison de bambous pour sa famille. Il a fait parti de mon équipe de fouilles archéologiques lui aussi, et est parfaitement de confiance.

Depuis, il se donne toujours énormément de mal pour maintenir sa famille, comme beaucoup du village. Il a lui même conçu tout l'adobe de la pièce unique qui lui sert désormais de maison. C'est un très bon guide pour le village ou si vous décidez de faire une randonnée dans le secteur.

Lorsque vous arrivez à Xaaga, vous verrez une route de terre qui part sur la droite, juste avant le pont. C'est la rue directe pour l'hacienda de Xaaga, il occupe la seconde maison à votre gauche.

emmanuelle guyon bijoux en argent
Paysage de Xaaga, Oaxaca, Mexique
Paysage de Xaaga, Oaxaca, Mexique

Randonnées et camping à Xaaga

Pour commencer, si vous avez une toile de tente, les gens du village vous permettront sans problème de vous installer. Vous pouvez demander pour l'endroit idéal à Francisco. Généralement, ils vous placent en bas de la paroi de la grotte de la lettre. L'endroit est très agréable, mais souvent frais la nuit.

Sinon, vous n'aurez que l'option de chercher un hôtel à Mitla pour passer la nuit. Depuis Xaaga, vous avez principalement deux randonnées possibles.

La première vous conduira aux cascades pétrifiées de Hierve el Agua. Compter environ 3 heures de marche avant de vous prélasser dans les piscines du site naturel. Les gens du village auront tendance à vous dire moins, mais ces gens là ne marchent pas, ils volent !

L'autre destination possible, beaucoup moins connue mais impressionnante, est la randonnée au site archéologique de Guirun ou Guiroo. Il s'agit d'une ville préhispanique construite au sommet d'une montagne. Pour ainsi dire, il n'a jamais été fouillé archéologiquement, ou tout du moins, le peu de choses qui y ont été faites, n'ont été que très peu publiées, hormis une prospection de surface dans les années 90.

Mais il est incroyablement bien conservé. Vous pourrez y voir de nombreuses structures, dont une tombe cruciforme avec des grecques, comme celles de Mitla. Celle-ci est beaucoup plus grande et ne fut jamais terminée. Elle demeure encore aujourd'hui sans toit.

Vous pourrez aussi voir le jeu de balle et différentes résidences. L'ensemble forme une cité-état Zapotèque de la période Postclassique qui servait sûrement à surveiller et contrôler les passages commerciaux vers la vallée de Oaxaca.

Pour trouver un guide, renseignez-vous dans le village.

emmanuelle guyon bijoux en argent
La tombe cruciforme de Guirun, Oaxaca, Mexique (prise par Marshall Saville à la fin des années 1800 (le temps que je retrouve les miennes)
La tombe cruciforme de Guirun, Oaxaca, Mexique (prise par Marshall Saville à la fin des années 1800 (le temps que je retrouve les miennes)

Thèmes en rapport avec le village de Xaaga, producteur de Textile de Oaxaca, Mexique

Dans les environs de Xaaga :

Géographie de Oaxaca :

Artisanats de Oaxaca :

Histoire des Zapotèques de Oaxaca :

Sites archéologiques de Oaxaca :

Les musées de la ville de Oaxaca :

Effectuer une recherche sur notre site DestiOaxaca :

Visite avec un guide francais de Oaxaca